TONDRE


TONDRE
v. tr.

Couper la laine ou le poil aux bêtes. Tondre les brebis, les troupeaux. Tondre un barbet.

Fig. et fam., Tondre la brebis de trop près, Mettre des impôts trop lourds sur le peuple.

Prov. et fig., Il faut tondre les brebis et non pas les écorcher, Il ne faut pas exiger de quelqu’un plus qu’il ne peut faire.

Fig. et fam., Se laisser tondre la laine sur le dos, Supporter patiemment des injustices, des vexations, des exactions.

Fig. et fam., Il tondrait sur un oeuf se dit d’un Avare qui veut épargner sur les plus petites choses.

Tondre le drap, En couper les poils de manière à le rendre plus uni et plus ras.

Tondre une palissade, La rendre unie en coupant les feuilles et les branches qui débordent. Vous ferez épaissir cette palissade en la tondant. On dit dans un sens analogue : Tondre les buis, le gazon.

Les brebis ont tondu entièrement ce pré, Elles en ont brouté toute l’herbe.

TONDRE se dit familièrement en parlant des Personnes et signifie Couper les cheveux de près avec des ciseaux, avec une tondeuse. Il est nouvellement tondu. Il est tondu de frais.

Fig. et fam., Tondre quelqu’un, Lui prendre tout son argent. Ces aigrefins l’ont complètement tondu.

Le participe passé TONDU s’emploie comme adjectif. Prov. et fig., à brebis tondue Dieu mesure le vent, Dieu ne nous envoie pas plus d’épreuves que nous n’en pouvons supporter.

Il s’emploie aussi substantivement en parlant des Personnes. Il n’y avait que quatre pelés et un tondu se dit en parlant d’une Réunion peu nombreuse composée de gens de peu d’importance. Il est familier.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tondre — [ tɔ̃dr ] v. tr. <conjug. : 41> • 1130; lat. pop. °tondere (e bref), class. tondere (e long) 1 ♦ Couper à ras (les poils, et spécialt la laine). Tondre la toison d un mouton, le poil d un chien. Tondre les cheveux, les couper très court,… …   Encyclopédie Universelle

  • tondre — 1. (ton dr ), je tonds, tu tonds, il tond, nous tondons, vous tondez, ils tondent ; je tondais ; je tondis ; je tondrai ; je tondrais ; tonds, qu il tonde, tondons, tondez ; que je tonde, que nous tondions ; que je tondisse ; tondant ; tondu, v.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • tondre — TONDRE. v. act. Couper la laine ou le poil aux bestes. Tondre les brebis, les troupeaux. tondre un barbet. On dit aussi, Tondre les draps, les feutres, les vigognes &c. pour dire, En couper les poils trop longs, & les rendre plus unis & plus ras …   Dictionnaire de l'Académie française

  • tondre — Tondre, Tondere, Detondere. Tondre tout à fait, Attondere, Retondere. Tondre tout entour, Intondere, Circuntondere. Le fait de tondre, Tonsura. Tondre sur le peigne, Per pectinem attondere. Tondu, Tonsus homo. Tondu tout à fait, Attonsus. Qui est …   Thresor de la langue françoyse

  • Tondre — (Pronounced Ton Dree ) is a French surname meaning one who shears . A majority of people with the surname Tondre live in Castroville, Texas and San Antonio, Texas …   Wikipedia

  • TONDRE — v. a. ( Je tonds, tu tonds, il tond ; nous tondons, etc. Je tondais. J ai tondu. Je tondis. Je tondrai. Tonds, tondez, etc. ) Couper la laine ou le poil aux bêtes. Tondre les brebis, les troupeaux. Tondre un barbet. Fig. et fam., Tondre la brebis …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • tondre — v.t. Couper les cheveux : Je vais me faire tondre. / Dépouiller de son argent : Se faire tondre au jeu …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • tondre — toundre tondre. Ansin va lo monde : cu si fa rasar, cu si fa tondre prov …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • tondre — vt. TONDRE (Aix, Albanais, Annecy, Giettaz), tandre (Cordon, Saxel, Thônes), C. => Fondre, pp. ms. tondu (St Martin Porte) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • tondre — ton|dre Mot Pla Verb transitiu …   Diccionari Català-Català